En toute espèce de biens, posséder est peu de chose ; c’est jouir qui rend heureux.

La difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’entreprendre.

Feindre d’ignorer ce qu’on sait, de savoir tout ce que l’on ignore... voilà toute la politique.

On ne s’intéresse guère aux affaires des autres que lorsqu’on est sans inquiétude sur les siennes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}